Parcours de visite - III étage, int. 9

3 piano int 9

Ces salles sont réservées aux bureaux et aux archives du musée, sauf la salle à la fin du couloir, dédiée à la documentation sur l'antisémitisme en Italie et à Rome.
Salle 1:
Le 15 octobre 1943, les soldats des SS ont effectué un raid dans le ghetto romain en capturant ainsi 1259 citoyens juifs. Ceci à peu de distance du moment dans le quel Kappler, dans le quartier général de la Gestapo, avait reçu de la communauté juive de Rome la charge de 50 kg d'or, qui devait être précisément la garantie que les nazis ne feraient pas de raid. La salle commémore cet épisode, en mettant l'accent sur la solidarité manifestée pour les persécutés par la population romaine et l'Eglise catholique. On y trouve des documents, de la correspondance, des fiches de certains détenus Israélites dans Via Tasso, documents personnels, cartes d'identité, ainsi que bulletins scolaires, des journaux et des bandes dessinées de l'époque concernant les mesures de l'Etat pour la défense de la race.

On peut admirer en exposition deux tableaux donnés au musée par l'artiste juif Georges De Canino (dont un tiers est dans la bibliothèque). Parmi les œuvres données il y a aussi une sculpture de Salvo Fortuna et une peinture de Giovanni Talleri. Un moniteur projette des documentaires et des entrevues venant des Archives des survivants de la Shoah de la Visual History Foundation de Los Angeles.

logo mibactlogo regione laziologo comune roma